Aller au contenu

RUUPTUUR

Danse

Corps futurs

20 et 21.09.23 · 20h30

Durée : 1h

Lieu : Théâtre National

Quatre danseuses, mi-cyborgs mi-centaure, dansent et mutent pour se donner le courage de briser ce qui doit l’être. RUUPTUUR est un rituel festif, underground, magique, politique.

Dans la vérité brutale des corps augmentés, une défoulade au féminin pluriel.

La rupture est un acte nécessaire au changement (social, personnel, politique, émotionnel ou rythmique) ! Chorégraphes et interprètes répondent à cette question avec une énergie explosive, festive et DIY. Ces quatre êtres humanoïdes, aux corps mutants mi-cyborgs mi-centaures, nourrissent ce qui doit arriver, ravivent nos espoirs, passent à l’acte, encaissent quand il le faut, pour se rendre capables, puissantes, de faire rupture.

Chaque danseuse conserve son propre style, qu’il provienne de la danse contemporaine,
urbaine ou de la performance. Sur un son pulsé, les corps sont augmentés d’une prothèse
suggestive – imposante armature chevaline – pour visiter les multiples strates de la
rupture, et pour ruer dans les brancards des conventions, du protocole, des canons, des standards, des coutumes et des normes. C’est lors d’un rituel joyeux, aussi tonique qu’anarchique, palpitant entre transe et cri primal, que les quatre centauresses-cyborgs, dompteuses de frousses et de contraintes, pulvérisent la morosité rampante et défient l’avenir, intrépides et fières !

Coréalisation FAME x Théâtre National Wallonie-Bruxelles.

Distribution
CONCEPT ET CHORÉGRAPHIE Mercedes Dassy COLLABORATION ET INTERPRÉTATION Kanessa Aguilar Rodriguez, Kim Ceysens, Mercedes Dassy, Justine Theizen DRAMATURGIE ET CONSEIL ARTISTIQUE Sabine Cmelniski CRÉATION COSTUMES Justine Denos CRÉATION SONORE Clément Braive RÉGIE GÉNÉRALE Inès Ismbi CRÉATION LUMIÈRE Caroline Mathieu RÉGIE LUMIÈRE Inès Isimbi, Caroline Mathieu, David Alonso Morillo (en alternance) COLLABORATION DRAMATURGIQUE Maria Kakkogianni REGARD EXTÉRIEUR Judith Williquet
Crédits
PRODUCTION ET DIFFUSION ama brussels - France Morin, assistée de Clara Schmitt UN SPECTACLE DE Mercedes Dassy PRODUCTION DÉLÉGUÉE Atelier 210, ama brussels. COPRODUCTION Charleroi danse, Théâtre de Liège, VIERNULVIER, Points communs - nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise/Val d'Oise, la Coop asbl, l’Atelier 210, Rencontres chorégraphiques internationales de Seine Saint Denis AVEC L’AIDE DE la Fédération Wallonie-Bruxelles / Service Danse, de Wallonie-Bruxelles International AVEC LE SOUTIEN de La Villette (Paris), La Bellone, Buda KunstenCentrum – Courtrai, le studio Thor, de Shelterprod, du Taxshelter.be, ING, du Tax-Shelter du gouvernement fédéral de Belgique. Mercedes Dassy est artiste associée de Charleroi Danse de 2023 à 2025
Mercedes Dassy
Mercedes Dassy, performeuse et chorégraphe, danse depuis l’enfance. À 19 ans, elle se forme à la « Salzburg Experimental Academy of Dance » (S.E.A.D.) en Autriche pendant 3 ans. De retour à Bruxelles en 2012, elle danse en tant qu’interprète pour les compagnies Voetvolk/Lisbeth Gruwez, Compagnie3637, Notch company/Oriane Varak Leslie Mannès/Thomas Thurine/Vincent Lemaître, entre autres. Après une première forme courte, PAUSE, elle crée le solo I-CLIT en 2018. Avec cette pièce, elle inaugure le chantier chorégraphique d’une œuvre prolifique et radicale autour de l’articulation entre intime et politique. I-CLIT est d’abord un processus de réappropriation de son corps, mais aussi de la culture féministe et de la culture pop. Elle pose là les bases d’une esthétique nouvelle et singulière qui bouleverse le public et la scène de la danse. Elle reçoit, cette même année, le prix Jo Dekmine du Théâtre des Doms qui récompense les créations et artistes prometteur·ses. Dès l’année suivante, Mercedes Dassy s’attaque à un nouveau solo, B4 SUMMER, qu’elle souhaite plus introspectif.. Le périmètre de ses questionnements s'élargit : comment lutter ? Comment faire face au vertige de toutes les formes de domination ? Là encore, le succès est au rendez-vous et elle est à nouveau récompensée, cette fois par le prix du jury du concours de danse Podium dans la catégorie solo/duo. À cette même période effervescente, elle monte en duo avec le comédien Tom Adjibi, la pièce TWYXX puis chorégraphie un solo pour la danseuse Maeva Lassère, commande de l’opéra de Lyon, et performe PAMELA CHAPITRE 6765 pour l’édition 2020 du festival Actoral de Marseille. Puis en 2022, elle crée RUUPTUUR, un nouvel opus qui veut raconter la puissance du collectif. Après 5 années d’une production inouïe et à seulement 33 ans, Mercedes Dassy ouvre à présent un nouveau cycle de recherche. Pour ce nouveau chapitre, elle est, entre autres, artiste associée à Charleroi danse à partir de la saison 2023-24.
Faire défiler vers le haut